100 ans d'histoire

Malgré l’émergence de la première guerre mondiale‭, ‬le Maire de GRAFFENSTADEN en exercice en 1914‭  – ‬Achille BAUMANN‭ – ‬s’active à résoudre la pénurie de logements‭.‬

En février 1917‭, ‬il souligne les nombreuses doléances qui ne trouvent pas d’appartements‭. ‬En 1910‭, ‬le conseil municipal avait déjà dressé un état des lieux qui s’était avéré préoccupant et qui n’avait cessé de s’amplifier pendant la guerre du fait des migrations de population et de l’hébergement des troupes‭.‬

Le conseil municipal décide de la création d’une société des logements et de son financement‭. ‬L’usine SACM Alsacienne de Construction Métallique‭) ‬participera à la constitution de la société et Achille BAUMANN interviendra auprès d’entreprises locales et régionales pour réunir un capital permettant la création de la SOCIÉTÉ LOCALE D’HABITAT OUVRIER‭.‬

La Baugenossenschaft‭ (‬Coopérative de Construction‭) ‬GRAFFENSTADEN naît le 4‭ ‬novembre 1917‭. ‬La ville participe au financement à hauteur de 20‭ ‬000‭ ‬Mark‭.‬

LA SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE DES HLM

Le premier registre des sociétaires de la coopérative est daté du 3‭ ‬septembre 1918‭. ‬74‭ ‬membres‭ (‬personnes physiques ou morales‭) ‬ont souscrit 724‭ ‬parts de la société‭.‬

Le conseil de gestion est composé de 11‭ ‬membres‭ (‬3‭ ‬employeurs‭, ‬3‭ ‬employés‭, ‬2‭ ‬ouvriers‭, ‬2‭ ‬agriculteurs‭, ‬1‭ ‬représentant de la classe moyenne‭) ‬dont 6‭ ‬conseillers municipaux‭.‬

Après l’armistice de 1918‭, ‬les statuts rédigés en allemand sont traduits en Français‭. ‬Un courrier du 14‭ ‬mai 1919‭ ‬adressé au Commissaire‭ ‬de la République révèle que le capital d’environ 200‭ ‬000‭ ‬francs est fournit en grande partie par des industriels amis‭, ‬des particuliers philanthropes‭, ‬la commune et de nombreux ouvriers qui ont pris une part sociale de 250‭ ‬francs‭.‬

Achille BAUMANN sollicite l’Institut d’Assurances Sociales d’Alsace-Lorraine pour fournir 90%‭ ‬des sommes nécessaires pour lancer un premier programme de 2‭ ‬millions de francs au taux de 3,5%‭.‬

En novembre 1921‭, ‬la société coopérative reçoit l’accréditation du Commissaire Général de la République qui permet de bénéficier des avantages de la législation française sur les‭ ‬habitations à loyer modéré‭.‬

LE RÔLE DE L’USINE SACM

L’usine est pleinement impliquée dans la construction de logements ouvriers‭. ‬Des cités ouvrières sont déjà construites en France‭, ‬en Angleterre et en Allemagne dans une volonté paternaliste‭.‬

Par soucis de faciliter la vie des ouvriers mais aussi de gérer cette importante et indispensable main d’œuvre‭, ‬la SACM voit avec intérêt l’implantation de logements permettant aux salariés d’atteindre facilement et rapidement leur lieu de travail‭, ‬alors que nombre d’entre eux se déplacent à pied ou à vélo‭.‬

La construction de logements et de maisons confortables disposant de jardins et dépendances offrent un cadre de vie très agréable aux ouvriers de l’usine‭.‬

Patronage des associations‭, ‬créations des colonies de vacances pour les enfants d’employés‭, ‬cadeaux de Noël‭, ‬logement des veuves‭, ‬la SACM suit ses ouvriers pendant toute leur vie‭.‬

En 1922‭, ‬elle fait réaliser une étude pour concevoir un plan type d’un immeuble de 4‭ ‬logements et investira 800‭ ‬000‭ ‬francs sur ses fonds propres pour la construction de 28‭ ‬logements‭. ‬Les loyers seront de 60‭ ‬francs par mois‭.‬

L’usine subventionnera également ses ouvriers pour faire construire leurs maisons individuelles‭.‬

LE DÉVELOPPEMENT DE L’HABITAT APRÈS-GUERRE

A la fin de la guerre‭, ‬la pénurie de matières premières pèse considérablement sur la reprise des constructions‭. ‬Ce n’est qu’en 1947‭ ‬que la société Coopérative relance le processus de réalisation d’opérations‭.‬

Grâce au partenariat de la Caisse des Dépôts et Consignations et au talent de ses collaborateurs‭, ‬la coopérative voit son parc immobilier passer de 124‭ ‬logements en 1952‭ ‬à 1044‭ ‬logements en 1984‭.‬

Les années 1980‭ ‬marquent un développement très important et la fin des grands ensembles érigés dans les années 1970‭.‬

A partir de 1989‭ ‬et jusqu’à 1994‭, ‬la société entame la rénovation de son patrimoine et une première réhabilitation de 210‭ ‬logements‭. ‬Les travaux concernant l’isolation par l’extérieur‭, ‬le remplacement des menuiseries extérieures‭, ‬le chauffage‭, ‬l’électricité et le sanitaire‭, ‬sont engagés‭.‬

A compter de 1996‭, ‬grâce à un subventionnement conséquent‭, ‬HABITAT DE L’ILL poursuit sa politique de réhabilitation jusqu’en 2001‭.‬

A partir des années 2000‭, ‬la société renoue avec la spécificité des sociétés coopératives en développant l’accession sociale à la propriété et en conduisant sa première opération de démolition‭ /‬reconstruction‭.‬

Les préfabriqués érigés en 1975‭ ‬sont démolis pour reconstruire 30‭ ‬maisons individuelles dont 5‭ ‬adaptées au handicap‭.‬

LES PREMIERS PROGRAMMES DE CONSTRUCTIONS

De mars 1920‭ ‬à août 1939‭, ‬jusqu’à ce que la Seconde guerre Mondiale donne un coup d’arrêt aux projets‭, ‬la société coopérative construit 87‭ ‬maisons et 128‭ ‬logements‭.‬

Le premier projet sera lancé grâce à un prêt de 200‭ ‬000‭ ‬francs de l’Institut d’Assurances Sociales d’Alsace-Lorraine pour la construction de 14‭ ‬maisons jumelées Rue du Jet d’eau et du Progrès à ILLKIRCH GRAFFENSTADEN‭.‬

Pour continuer à édifier des maisons ouvrières et des logements‭, ‬la coopérative emprunte auprès de la Caisse d’Epargne qui permettra de lancer d’autres projets sur la commune‭.‬

La réussite de ce développement est due à plusieurs facteurs qui ont facilité le lancement des opérations‭. ‬Le soutien de la ville qui cèdera des terrains pour une somme symbolique‭, ‬un partenariat avec les banques pour obtenir les meilleures conditions financières et la renonciation par les sociétaires les plus aisés du versement des intérêts‭.‬

Malheureusement pendant la guerre‭, ‬26‭ ‬maisons seront détruites pour permettre l’agrandissement de l’usine‭.‬

DES DATES QUI COMPTENT

1917 – Création de la Société Locale d’Habitat Ouvrier
Naissance de la coopérative de construction
1918 – Changement de Nom : Société Coopérative d’Habitations à Bon Marché d’ILLKIRCH GRAFFENSTADEN.
1920 – Lancement de la Première Opération de la Coopérative
14 Maisons Jumelées (10 Type F3 et 4 Type F4)
1921 – Modification des Statuts
1939 – Parc immobilier de 87 Maisons et 128 Logements
1947 – Reprise de l’activité
1961-1963 – Construction de la Résidence Beaulieu avec 134 logements
1ère opération avec chauffage central
1964-1976 – Développement de 594 logements en grand ensemble.
Démarrage du grand quartier Libermann sur Illkirch Graffenstaden
1972 – Changement de dénomination : Société Coopérative des Habitations à Loyer Modéré d’ILLKIRCH GRAFFENSTADEN
1983 – Acquisition auprès de la SACM de l’ingénieur en chef
Siège actuel de notre société

1996 – Changement de dénomination : Habitat de l’Ill
1996-2001 – Réhabilitation de l’ensemble du parc immobilier
2001-2003 – Première opération de démolition reconstruction
2004 – Réalisation de 14 logements à économie d’énergie.
2005 – Lancement de la première opération en Accession la Propriété
2011 – Gestion d’un parc immobilier de ≈ 2000 logements
250 logements commercialisés en Accession Sociale 2012 – 13 juin lors de notre Assemblée Générale Extraordinaire
décision de transformation en SCIC (Société coopérative collectif)
2014 – Mise en place d’un nouveau conseil d’Administration Surveillance
2015 – 19 mars : transformation statutaire avec constitution collèges (Ville d’Illkirch-Graffenstaden, Collectivités Partenaires sociaux-économiques, Locataires et accédants,
Salariés)
2015 – Assemblée Générale Extraordinaire : modification statuts avec une répartition de la gouvernance par 2016 – Élaboration du projet stratégique 2016-2020.
2017 – Habitat de l’Ill fête ses 100 ans.